"Nous deux", 60 ans de romance

Publié le par Virginie Spies

Nous-deux.jpg



L'autre jour, dans mon cours d'histoire des médias, j'évoquais la naissance du magazine Nous deux, en 1947. Lorsque j'ai parlé des fameux romans-photos, qui ont fait la réputation du magazine, nous nous sommes demandé si vraiment ce magazine existait encore, et s'il y avait encore des romans-photos, et si oui, avaient-ils été comment dire... "modernisés". J'ai donc mené une petite enquête à ce sujet, et je ne résiste pas à l'envie de vous en donner quelques résultats.

Tout d'abord, oui, Nous deux existe encore, et on le trouve chaque mardi chez le marchand de journaux. L'OJD (association pour le contrôle de la diffusion des médias) place ce magazine dans la catégorie des "féminins généralistes" et ce magazine est vendu en moyenne à 350 000 exemplaires par semaine, ce qui est très honorable, même si les ventes ont baissé ces dernières années.

A l'intérieur du magazine, un peu de potins "people", du conseil de cuisine, santé, et surtout de la fiction avec des petits romans et les fameux romans-photos ! Un pitch, par exemple : "Depuis toujours, Raoul est amoureux de Paule, une feune femme plutôt indépendante qui ne le considère que comme un ami de longue date. Pourtant, Raoul insiste, mais rien à faire. Paule a d'autres rêves..." J'ai regardé, ça se termine bien, ne vous inquiétez pas. Par contre, pour la modernisation, il faudra repasser...

Les publicités du magazine sont consacrées à des produits du genre "Convention obsèques", "Ménophytéa ventre plat", ce qui désigne "en creux" une lectrice d'un certain âge. Par ailleurs, sachez que Nous deux appartient au groupe de presse Mondadori France, groupe qui possède également des titres comme Biba, Autoplus, Closer, Télépoche, Télé Star, etc.

Alors oui, Nous deux existe et fait bien plus que survivre. La presse féminine et romanesque a encore de beaux jours devant elle...

 

Publié dans Presse écrite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Un petit L1 qui passait par là... 07/10/2007 14:34

"Nous Deux"... C'est assez géant je trouve! Sur vos conseils, nous l'avons acheté, méfiants... Quelle poellade! Je passe l'article du : "mon mari me quitte au bout de 10 ans de mariage pour un autre homme"... Et ces fabuleuses recettes! (Et les pubs! les pubs!) Bref, au 48éme degré, j'ai presque envie de dire que c'est passé : VELOURS!  Le clou du spectacle(en plein coeur du mag) ce sont : Les romans photos, ils sont sansas! Ils restent ce qu'il y a de mieux en matière de drôlerie magazinière! On se demande qui lit ça, puis plus tard, presque alarmés, on en vient à se questionner : les personnes qui lisent ces romans photos s'identifient-elles au protagonistes, vivent-elles ces drôles d'histoires passionnément?! Ce serait dingue! J'ai trouvé ma vocation : romancier chez "Nous Deux", ils doivent se régaler!Bref... Je finis en disant que la couverture en dit elle aussi trés long je pense sur le lectorat, assoiffé des aventures de Johnny et Laeti, et d'autres dossiers du genre!Chute de moral, isolement, déprime, achetez "Nous Deux" rien qu'une fois pour vous marrer.Salutations à vous Virginie Spiès, qui semblez à fond dans ce que vous faites. Ce sémioblog est un vrai petit bijou.Bonne continuation.

hum 04/10/2007 01:21

J'ai envie de dire merci pour l'info et de remercier les buralistes (et les laveries, mais alors là, le mystère reste entier pour moi) d'afficher chaque semaine la couverture de Closer dans leurs vitrines. Ce qui me permet de rester quoi qu'il arrive au courant des phénomènes d'actualité indispensables au bon déroulement de ma vie estudiantine. J'ai par exemple appris cette semaine que Melle Richie, (fille adoptive du chanteur -philosophe à texte célèbre, si si je vous jure...) a enfin repris du poil de la bête et ça, ça fait plaisir, ça illumine une journée! Voilà, donc, merci à la presse qui une fois de plus en faisant fi de la vie privée des "stars" m'a permis de dormir sur mes deux oreilles. Allez courage Nicole, passe le bonjour à Britney!!