Star Academy 7 : c'est la rentrée !

Publié le par Virginie Spies

Starac-7.jpg



Ce soir, c'était la rentrée de la Star Academy. Une rentrée un 23 octobre, comme à l'université à la bonne époque...

Au programme ? Du neuf avec du vieux. Mêmes profs, nouveau jury (des personnalités du monde de la musique, façon Nouvelle Star), des chanteurs en herbe. Sauf que... Le genre est déjà tellement vu. On sent bien que la production a tenté de reproduire le ton de la Nouvelle Star, avec des membres du jury à fort caractère, mais l'émission ne peut imiter celle de M6... Ou pas trop...

Alors, les chanteurs et chanteuses sont obligés de rester dans le ton, de faire du Amy Winehouse sans la drogue, de faire du Lara Fabian sans les kilos, de faire du Christina Aguilera sans Christina Aguilera. Point de création pour l'instant ni de star en herbe charismatique, puisque c'est de la chaîne que doit venir la création, la voix, le charisme, bref, le bonheur, car la chaîne peut tout et pour toujours...

Je ne parie pas sur la saison 7 de cette StarAc, mais la qualité et l'audience, nous le savons, ne vont pas forcément ensemble.

Publié dans Télévision

Commenter cet article

V.S. En réponse 27/10/2007 15:17

Merci, Colette pour votre soutien. Vous savez, il est probable que Paul n'aie pas eu le temps de me lire mon livre ni mes articles de recherche. Il ne sait donc pas ce qu'est un sujet de l'énonciation. Pourquoi ces changements, concernant la Starac ? Certainement par peur de perdre de l'audience, et parce qu'il faut se positionner par rapport à La nouvelle star qui a un grand succès, ainsi qu'un succès d'estime, ce qui n'a jamais été le cas de l'émission de la une.

Colette 26/10/2007 07:27

30 % de parts d'audience, un carton surtout pour un prime time au beau milieu de la semaine !! je n'ai pas encore suivi une des quotidiennes ni leurs scores mais ça a l'air d'être pourtant bien parti, à voir avec le prochain prime (peut être était-ce seulement un mouvement de curiosité).Pour Paul : êtes-vous surs que nous lisons le même blog ? Si ce billet n'est peut être pas de la sémio pure, je vous invite à lire "Sur France 3, la justice entre réalité et fiction" qui se penche sur le phénomène des reconstitutions...

MM 25/10/2007 19:12

Mais pourquoi tant de changements si la formule marchait si bien?Cette année, tout a été modifié: les règles, le logo, les cours, des profs, des pièces dans le château (plus qu'une chambre par exemple), la façon dont est construit la qotidienne, la façon de filmer (des avancées rapides, on  ne suit plus le candidat du château à la salle de cours pour "savoir ce qu'il dit" , on nous projette d'un endroit à un autre), la présentation des "étudiants" (prénom inscrit à côté d'eux ), j'en passe...Sur certaines séquences on retrouve l'idée des productions de M6. Je ne connais pas les StarAc' dans les autres pays, mais pourquoi faire ses modifications, alors que les anciennes règles étaient si bien assimilées par les téléspectateurs?Des suggestions?

rose 25/10/2007 12:51

J'aimerai avoir votre avis de sémiologue sur l'utilisation du terme étudiant et non plus élève. Compte tenu que la majorité d'entre eux ont arrêtés leurs études, je trouve cela un peu ironique. "La star ac' ou l'école de la deuxième chance..."

Paul 25/10/2007 11:22

C'est dommage : je vois écrit "semio" je vois écrit "analyse de la télé", mais au final je lis un blog tout ce qu'il y a de + banal d'une midinette qui regarde la téloche. C'est vraiment dommage. Une approche semiologique était vraiment une bonne idée.