Politique : l'égalité des temps de parole en question

Publié le par Virginie Spies

Statistiques.jpg


Un sujet est au coeur des préoccupations en ce moment et il ne s'agit pas de Carla et de Nicolas. Ou pas tout à fait... Il s'agit de la question de l'égalité des temps de parole en matière audiovisuelle.

C'est Laurent Fabius qui a lancé une pétition pour l'égalité audiovisuelle. L'idée est que le temps de Parole de Nicolas Sarkozy soit comptabilisé par le CSA (au nom de l'UMP), et que cette règle soit inscrite dans la Constitution.

Jusqu'à présent le temps de parole du président de la république n'était pas comptabilisé. Les Présidents prenaient la parole assez rarement, et on a jamais vu un Président passer tous les jours à la télé. Mais maintenant : si. A la télé, mais aussi à la radio, dans la presse people, et bientôt peut-être dans les livres pour enfants. Par ailleurs, Nicolas Sarkozy a affirmé qu'il allait s'impliquer dans la campagne qui s'annonce pour les élections municipales. Il est donc clairement inscrit dans cette campagne, au nom de l'UMP.

Ainsi, l'équilibre des temps de parole n'est plus respecté puisque le temps de parole du Président et de ses conseillers dans les médias n'est pas comptabilisé. Hors de toute considération politique, on consate bien que nous sommes face à une inégalité, et que la législation doit s'adapter à cette nouvelle réalité.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Colette 15/01/2008 19:31

C'est, en effet, une question très pertinente qui est soulevée ici. Reste à savoir quelle va être la méthode adoptée pour comptabiliser ce temps de parole... La peoplisation du politique  rend les choses encore plus compliquées et elle n'est pas la seule !