Paris Match : "La vie est une histoire vraie"

Publié le par Virginie Spies

match.jpg



A partir d'aujourd'hui, l'hebdomadaire Paris Match lance sa nouvelle campagne de pub, avec comme slogan "La vie est une histoire vraie".

Trente ans après "Le poids des mots, le choc des photos", Paris Match affirme une fois encore son identité à travers les "récits de vie réels". Le magazine est désormais suffisamment  connu pour ne plus mettre en avant ses photographies.  Nous sommes, depuis quelques années, entrés dans la mode du réél. Tout doit être vrai, tout doit faire vrai. Et des reality-show à la télé-réalité, ce sont finalement tous les médias qui ont été contaminés par le réel et ses indices : récits de vie sur les blogs perso, journal intime de celui-ci, web cam branchée en pernanence chez celle-là. Nous sommes désormais entourés de récits qui nous disent qu'ils sont vrais et que la réalité dépasse souvent la fiction. A la télévision, des programmes comme Faites entrer l'accusé sur France 2 racontent des faits divers qui n'ont rien à envier aux grands récits de fiction. Les agissement de nos hommes politiques sont relayés par la presse, qui contribue parfois à en faire des personnages de fiction : ce n'est plus Tintin au pays des Soviets, c'est Nicolas en Egypte avec Carla. Mais à trop dire le vrai, on va finir par créer une confusion encore plus grande entre le réel et la fiction.

Alors, est-ce le symptôme d'une société dont les publics retrouvent dans les récits du réel les traits de la fiction ? Est-ce le signe d'un besoin d'un attachement si fort à nos icônes au point qu'il faut que ces icônes existent vraiment ? Britney Spears ou Amy Winehouse sont des cas limites de notre société médiatique, puisqu'il existe désormais des sites Internet sur lesquels on peut parier sur la date de leur mort. On a tendance à oublier que ces personnes existent vraiment, et que effectivement, "la vie est une histoire vraie".

Publié dans Presse écrite

Commenter cet article

Chelvi Clara 14/02/2008 17:16

Je lit en ce moment l'ouvrage trés interesant de Christain Salomon, Storytelling, et la publicité de Paris Match à laquelle vous faites référence illustre à merveille la théorie de cet auteur ui est la suivante: les entreprises, nos hommes politiques, nos institutions n'ont plus comme objectif de vendre des produits, des logos(Noemie Klein), des idées , leur but est maintenant de diffuser au monde entier leur histoire. Ce qui s'inscrit d'aprés moi dans un contexte plus global d'infantillisation de la société. C'est comme si les citoyens ne pouvaient plus rien comprendre d'autre que des histoires .....

Kolia 07/02/2008 11:54

Soit je reve soit avec leurs spot de pubs Paris Match tente de dissimuler son statut de magazine people (beurk). Ya presque trompage sur la marchandise..http://www.enpleindedans.fr/index.php/2008/02/05/paris-match-se-fiche-de-nous/