Usages d'Internet : Pour une responsabilisation des parents

Publié le par Virginie Spies




Hier soir, Complément d'Enquête, le magazine de France 2, s'intéressait aux adolescents en crise et aux risques inhérents au statut de futur adulte. Pour commencer, un reportage se penchait sur les risques liés à Internet, et notamment aux usages de MSN.

L'affaire s'engageait très mal lorsque, au début, on a vu des jeunes filles qui ressemblaient plus ou moins aux petites jeunes filles du reportage à charge sur Facebook dans Envoyé Spécial il y a un mois : venant d'un milieu favorisé, les ados se quittent après l'école pour se retrouver sur MSN et discuter encore ensemble... Le reportage montre ensuite d'autres adolescents, et développe l'idée selon laquelle Internet est un lieu susceptible d'être extrêmement dangereux. Durant le reportage, la journaliste s'inscrit très rapidement sur MSN, et en quelques minutes, elle tombe sur un type qui s'exhibe devant sa webcam. Des enfants témoignent des problèmes qu'ils ont connus à cause d'Internet, des parents ignorent tout ce qui se passe sur le web, et des associations se débrouillent pour aller parler dans les collèges.

Ce qui est montré et expliqué dans ce reportage est vrai. MSN peut être dangereux. Mais traverser la route sans regarder aussi. Et c'est cela qui me semble gênant. Alerter sur ce phénomène est très bien. Mais on ne montre jamais, dans les médias, les aspects positifs des nouveaux médias. Le point de vue est toujours le même : Il y a du danger, et on ne sait pas quoi faire car les parents sont largués. Est-ce que la dénonciation du danger est salutaire ? On peut en douter s'il n'y a pas de solutions proposées. Ce que je reproche à ce type de reportage c'est qu'ils ne prennent jamais le temps de l'explication aux parents, il ne fait que montrer à ces derniers qu'il y en a d'autres qui, comme eux, sont largués face aux nouvelles technologies. Cela peut rassurer le parent perdu qui peut se dire qu'il n'est pas le seul dans son cas, mais cela ne peut pas l'aider à s'intéresser aux affaires de son enfant sur Internet : l'éternelle dénonciation du web contribue à sa mythification, et non à sa simplification dans les usages. Ce sont toujours les mêmes choses qui sont dites, et qui peuvent donner envie aux parents perdus d'interdire l'utilisation d'Internet, alors que ce qu'il faut, bien entendu, c'est qu'il accompagne ses enfants.

Désormais, Internet souffre du même déficit d'image que la télévision. Pourtant, il faut expliquer plutôt que de dénoncer, car une fois qu'on a dit que "tout ça c'est pas sain ma bonne dame", on n'a pas avancé d'un pas. En ce sens, je désespère de voir des journalistes compétents céder aux sirènes de la simplification, alors qu'à côté de ce type de discours, il pourrait y en avoir un qui permettrait d'expliquer. Car les parents doivent s'y mettre, ils n'ont pas le choix. C'est en s'intéressant aux activités médiatiques et multi-médiatiques de leurs enfants qu'ils comprendront comment ça marche, et qu'ils verront que tout cela est très simple. Enfin, ce type de discours développe l'idée selon laquelle nous vivons dans une société qui n'est faire que de dangers dont il faut se prémunir. Alors, il faut rester chez soi. Le problème, bien entendu, c'est qu'Internet est, comme la télé, entré dans la maison, et qu'il va bien falloir apprendre à vivre avec.

Publié dans Internet

Commenter cet article

Simounet 17/02/2009 14:54

Je pense qu'avec le renouvèlement des générations, tout ça va forcemment changer. Il suffit de voir les jeunes parents de 30-35 ans qui sont déjà au fait de ce genre de choses et qui maitrisent plus ou moins bien le net, pour se rendre compte que tout évolue, même de ce côté là, et ça ne va faire que s'amplifier. Nous sommes encore dans un monde de vieux technologiquement parlant, mais la relève est là, prête à défoncer les portes condamnées depuis trop longtemps maintenant ! (oui, je suis sûrement un peu trop idéaliste mais bon, j'ai envie d'y croire)

PeetPistol 20/01/2009 13:47

Je le dis direct je n'ai pas vu le reportage.Mais bon le phénomène n'est pas nouveau donc je peux quand même en parler.Le lobby de la télévision et des (vieux) médias en général est biensur très puissant et très bien intégré dans l'establishment en France. Donc c'est somme toute assez normal que l'on trouve des reportage de ce type un peu partout.Ajoutez à cela le lobby de l'industrie musicale qui ne manque pas une occasion de taper sur Internet (Hadopi...) et on se retrouve avec des gens qui n'ont jamais été sur facebook et msn mais qui te dise que c'est dangereux, qu'on va t'y voler ton numéro de CB...j'en passe et des meilleures.Pas besoin de chercher plus loin pourquoi il n'y a aucune boite internet majeure dans le web 2.0 (j'aime plus trop ce terme) en France alors que (pas besoin d'aller aux US) par exemple en Allemagne on trouve des acteurs majeurs (Xing, StudiVZ...).Commentaire qui déborde un peu du sujet de l'article mais bon...:)

weetabix 20/01/2009 12:22

La télé cherche de plus en plus à diavoliser internet !que ce soit facebook ou msn, le web c'est "le diable" , responsable d'enlèvements, de suicides....Comme tu le dis, ils auraient mieux fait d'expliquer comment éviter ces dérives plus longuement plutôt que de passer une voix "off" qui répétait des propos disgracieux, ce qui est pluss que choquant de la part d'une chaine publique !