L'affiche de Nicolas Sarkozy : un air de famille

Publié le par Virginie Spies


Un fond de paysage rural, un demi-sourire, l'affiche de campagne de Nicolas Sarkozy, dévoilée dimanche 14 janvier, fait penser à celle de François Mitterrand en 1981.

"Ensemble, tout devient possible", peut-on lire sur l'affiche, sur laquelle ne figure pas le nom du candidat. Nicolas Sarkozy pose devant un paysage de campagne (mais pas de village ni d'église, ce qui serait trop marqué d'un point de vue identitaire et certainement trop peu rassembleur). Un oiseau vole en haut à droite (il y en a partout, des oiseaux). Une autre version de l'affiche fera apparaître un paysage maritime. Le slogan "ensemble tout devient possible" a été préféré à celui de "rupture tranquille", utilisé par le président de l'UMP fin novembre lors de sa déclaration de candidature. S'il avait utilisé "la rupture tranquille", Jacques Séguéla, concepteur de l'affiche de Mitterrand aurait pu attaquer Nicolas Sarkozy pour plagiat !

Pourquoi avoir opté pour une affiche qui ressemble à celle de l'ancien président socialiste ? Pour faire oublier que son coeur est à droite ? Et pourquoi un slogan semblable à celui de la SNCF il y a une dizaine d'années ("SNCF, c'est possible"). Les publicitaires et conseils en communication du président de l'UMP ont-ils imaginé qu'une image et un slogan déjà ancrés dans la tête du public pourraient avoir un effet positif ? C'est possible...
 

 

Commenter cet article

Nostra75 08/02/2007 11:23

Je pense que Sarkozy a tout simplement repris un fond d'écran de Windows XP. Vérifiez par vous même, c'est trop fort !!
http://imageshack.us">

V.S. en réponse 21/01/2007 20:50

Oui, Mr J. S. ce n'est pas faux ! Et même très pertinent !

Mr J. S. 21/01/2007 17:53

Chère Virginie,
Mon écran informatique me donnant une vue d'ensemble de votre blog, je me rends compte que Sarko a sans doute pompé Mitt mais vous a aussi pompé. Votre photo de présentation de blog étant évidemment à sa manière une façon d'envisager la sémio tranquille et ensemble.

Sarah 19/01/2007 11:41

Mais notre cher Nicolas semble avoir réellement trouvé son idole, allant même jusqu'à s'en référer devant les caméras:
"Et je citerai cette merveilleuse phrase de François Mitterrand qui disait: "Vous n'avez pas le monopole du coeur"..." Oups, c'était Giscard!
 Boulette?

Mathieu 19/01/2007 03:07

"Tout est possible" ce fut aussi, en 1972 si je ne m'abuse (et après tout pourquoi ne pas abuser de moi moi-même), le slogan d'une campagne de l'union de la gauche. Le programme commun. L'affiche, facilement trouvable sur Google, est (sans m'abuser) celle qui présenta pour la première fois le logo "poing et la rose". On n'invente plus rien, ma bonne dame. Pour preuve? Même les Musclés s'autopompent avec leur nouveau titre (que l'on aurait pu, par mégarde, jurer posthume) "Nicolas et Ségolène". Là aussi trouvable sur Google. Et bientôt? L'UMP relancera la carte Kiwi SNCF, un coup a avoir envie d'avoir des enfants. Rappelez-vous. "Moitié prix? c'est pas possible! Mais si, c'est possible, avec la carte Kiwi Enfant de moins de 16 ans, Et qui l'accompagnent jusqu'à 4 personnes Paient tous moitié prix! Un enfant, une carte Kiwi, et on voyage à moitié prix!" Un bon slogan pour booster encore la natalité en France -meilleure d'Europe. Il y a tout ça, dans "Tout devient possible". Alors, je le dis, il est fort, ce slogan. Mais bon, en fait, l'affiche (et la tête du monsieur dessus) est avant tout un copier-coller de celle où apparaît Albert Dupontel dans "Président" Très, très bonne fin de semaine. En rase campagne ou avec un petit village, dans le fond.