Le militaire est le meilleur ami de l'âne

Publié le par Virginie Spies

Rien à voir avec l'actualité médiatique, mais j'aime beaucoup l'image ci-dessus, qui m'a été transmise par mon voisin et néanmoins ami Philippe. L'histoire de cette photographie est également très intéressante, la voici :

En 1958, un légionnaire de la "13" (13e Demi-brigade de Légion étrangère) en opérations trouve un âne crevant de faim dans le djebel. Le légionnaire le ramène à la base et la bête devient la mascotte de l'unité sous le nom de "Bambi".
Une photo paraît dans le "Daily Mail" de Londres.
La Légion se voit remettre un diplôme pour services distingués par la "Société américaine pour la lutte contre la cruauté envers les animaux" ainsi qu'un hommage de la "Société Royale pour la protection des Animaux" (RSPCA) de Londres.
Anonymat oblige, la récompense fut donnée à titre collectif.

Par ailleurs, Philippe m'a expliqué qu'aujourd'hui, le 2e Étranger d'infanterie a aussi un âne pour mascotte, un nommé "Tapanar". Immatriculé en tant qu'animal militaire, il dispose à ce titre d'une solde permetttant son entretien et un caporal-chef est chargé de veiller sur lui. Il participe aux prises d'armes et représente dignement les mules des anciennes compagnies montées.

Les ânes ont donc de l'avenir dans l'armée... Etonnant, non ?
 
 

Publié dans Médias

Commenter cet article

cadichon 10/04/2007 10:09

Ah il me semblait bien que j'avais vu quelques ânes, surtout à la tête de certaines armées (je ne vise personne...^^)Tout s'explique alors...

Fabiani 21/03/2007 15:51

Nous, paysans du Brandenburg, exigeons un nouveau post

Horst Kaschuba
Gesine Bredekamp
Gertrud Vogel
Max Weber
Gudrun Bogusz
Rachid Ramdane (Gastarbeiter)

Fabiani 12/03/2007 09:03

Très belle histoire, qui montre que les légionnaires ont une âme. Je rapproche cet âne militaire et pensionné du chien bâtard que j'avais vu naguère au couvent d'Arrabida, qui se trouve au-dessus de la ville portugaise de Setubal. Catherine Deneuve y avait tourné le Couvent de Manoel de Olivera, avec John Malkovich. Emu par le chien, Catherine Deneuve lui avait fourni une allocation à vie, qui en faisait le chien le mieux fondé de la région. Par ce biais animalier, on retourne aux médias.