Films de campagne

Publié le par Virginie Spies

Depuis lundi, sont diffusés les spots officiels radio et télé des douze candidats à la présidentielle. Ils seront diffusés jusqu'au 20 avril. France 2, France 3, France 4, France 5, RFO, France Inter et RFI les diffuseront à différentes heures de la journée.

Chaque candidat a droit à 18 spots (quatre modules de 5 minutes 30, six modules de 2 minutes 30 et huit modules d'une minute) réalisés et produits par les équipes de France 3.

Le réalisateur Pascal Thomas a réalisé le clip de François Bayrou, et c'est Karl Zéro qui mène les entretiens pour ceux de José Bové...

Avez-vous vu ces spots ? Et qu'en pensez-vous ?

Commenter cet article

pat le guen 18/04/2007 22:53

comme à son habitude karl zéro toujours aussi démago...
c'est toujours bien de se mettre du côté du bon paysan qui nous protège des technocrates...
Alors que d'un autre côté il est à fond dans le système que José entend dénoncer...
Vraiment marre de cette campagne!
 

Colette 17/04/2007 22:51

C'est assez étrange en fait et aussi loin que je me souvienne ça a tjs été comme ça : on dirait qu'ils font exprès de faire de la mauvaise comm !!

Étienne Hervy 16/04/2007 11:36

Comme souvent en matière de communication, il s'agit de faire une démonstration de compétence (en l'occurence celle d'une personne pour une fonction politique hautement symbolique) et cela est fait… sans compétence. Dans l'image communicante, cette vertu semble hautement suspecte, une science sans conscience serait-elle plus honnête, dépourvue de mauvaise intention ?

JocelynD. 14/04/2007 15:10

Ils sont drôles, ces spots. C'est mes petits plaisirs télévisuels du moment : mal montés, musiques d'ascenseurs inouies (par exemple, on a l'impression que la bande son des clips de ségolène, c'est du Clayderman sous extas) , et surtout quel jeu d'acteur pour les micro-trottoirs. Hilarant. Mais ça fait le charme des éléctions françaises ce coté "Kitch". Cela prouve que nous sommes pas (totalement) tombés dans le marketing politique pur et dur... et c'est une bonne chose.Ps : article très drôle sur le même sujet.  http://www.liberation.fr/actualite/politiques/247026.FR.php