Mmes Borloo et Ockrent retournent aux fourneaux (réactualisé)

Publié le par Virginie Spies

C'est décidé, et elles l'ont annoncé aujourd'hui même, Béatrice Schonberg arrête de présenter le JT de France 2 le week-end, et Chrstine Ockrent cessera, à la fin de la saison, de présenter l'émission politique "France Europe Express". Les deux journalistes, épouses de ministres du gouvernement Sarkozy ont donc décidé de jeter l'éponge, ou plutôt de la reprendre pour récurer la vaisselle au ministère.

Je suis très partagée sur ces décisions. D'une part, on peut comprendre que les rédactions des deux chaînes du service public (France 2 et France 3) ne souhaitent pas que les téléspectateurs aient des doutes quant à l'objectivité des présentatrices, qui non seulement sont mariées à des ministres en exercice, mais fréquentent également de très près le monde politique. Il n'y à qu'à regarder François Bayrou chez Christine Ockret dimanche dernier qui, après une hésitation, a tout de même dit "Bon... en oubliant les liens familiaux qui vous unissent... Monsieur Kouchner..." Donc c'est vrai qu'il y a un problème. D'autre part, je m'insurge contre cet état de fait. Car on reste finalement dans une hypocrise totale qui reviendrait à nier tous les autres liens qui unissent les journalistes aux hommes politiques (Pierre Karles l'avait bien démontré il y a une dizaine d'années avec son film "Pas vu, pas pris"). Alors quoi ? Dîner, oui ? Coucher, pourquoi pas ? Mais ce marier, non non, surtout pas ?! Et que dire alors de la nomination à la direction générale de TF1 de Laurent Solly, qui était le directeur de campagne adjoint de Nicolas Sarkozy ? Certes, TF1 ce n'est pas le service public, mais cela n'enlève rien au problème, lorsque l'on sait que les journaux de TF1 sont les plus regardés. Et si PPDA avait une "love affair" avec Christine Boutin ? Que se passerait-il ? Ce n'est pas crédible ? Bon d'accord. Mais quand même...

--

N.B. : Ce jeudi matin, 24 mai, la direction de France 3 dément le fait que Christine Ockrent arrête son émission en raison de la nomination de son époux. La version officielle précise que si effectivement Mme Ockrent arrête "France Europe Express", c'est pour revenir à la rentrée avec une nouvelle émission politique. Affaire à suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jyvais 25/05/2007 09:24

Deux articles à propos du Semioblog aujourd'hui. l'un sur mon site l'autre (plus complet) à cette adresse à propos du Semioblog

Colette 24/05/2007 15:17

A ce sujet ou plutôt à ces sujets, deux articles très intéressants dans Libération du mercredi 23 mai de Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts. Dans l'article concernant Mme Schonberg-Borloo, il est précisé que la décision ne pouvait venir que d'elle : "aucun des dirigeants de France TV n'était en état de la virer, ils ont tous trop peur pour leur poste" selon un journaliste. Apparemment Mme BSB présentera un nouveau magazine à la rentrée sur France2. Elle n'est donc pas virée de la maison mais privée de JT. Ca pose bien ici la question du statut du présentateur de JT et pas seulement du journaliste.
Les deux articles sont côte à côte et bien qu'aucun parallèle explicite ne soit formulé, ça soulève bien l'hypocrisie que vous soulignez, qui règne dans les médias et qui risque à mon humble avis d'être de plus en plus forte avec ce nouveau gouvernement ! Mais ça n'est que mon avis.
Certes on n'en est pas à la dictature mais on n'est peut être pas très loin de la situation italienne lorsque Berlusconi était premier ministre. Celui-ci possède en effet le réseau Médiaset qui comprend 3 des six principales chaînes hertziennes avec les 3 chaines publiques du réseau Rai gérées tout comme France Télévisions par l'Etat. Ce qui fait, si vous savez compter 6 chaînes pour un seul homme lorsqu'il était au pouvoir. Bien sûr il n'avait pas main mise sur le réseau public mais Berlusconi est un homme plein de ressources, de contacts, d'amis très riches... tiens donc ça me fait penser à quelqu'un...