Julien Doré : Celui qui est déjà (nouvelle) star...

Publié le par Virginie Spies

Il y a quelques semaines, j'ai déposé sur le semioblog un post sur Julien de la "Nouvelle Star", et c'est l'un des articles qui a suscité le plus de commentaires. J'étais étonnée par le "phénomène" Julien, et vos commentaires m'ont fait encore réfléchir, tout comme l'engouement suscité par le jeune chanteur dans la presse. Aujourd'hui, le journal Libération dresse un portrait du jeune chanteur. Les rédacteurs de cet article ont décidé de lui consacrer un portrait, car ils étaient au départ étonnés de leur propre enthousiasme au sein de la rédaction du journal. Voici qui conforte et illustre mon idée de départ : Ce Julien est déjà une star, et je vais vous expliquer pourquoi...

Un phénomène socio-médiatique : Les journalistes de Libé l'illustrent très bien en prenant leur propre exemple. Au lendemain de son interprêtation de "moi lolita", il expliquent : "Le lendemain, à Libération, dans les étages ou devant la machine à café, ils ne parlaient que de lui. Rédacteurs en chef, grands reporters, cerveaux d'acier... Ils étaient frénétiques, limite hystériques". Voici donc quelqu'un capable de faire parler de lui en interprétant une chanson de si mauvaise qualité qu'elle ne serait pas digne d'un ascenceur d'hôtel formule 1. Il montre la force de l'interprétation par une imagination assez surprenante.

Beaucoup de l'aiment pas : Loin de faire l'unanimité, Julien agace, énerve un bon nombre de personne. On le qualifie de faussaire, de faux rocker. Nous sommes bien loin de Chistrophe Willem, le gagnant de l'année dernière, qui réussissait à rassembler les plus jeunes, leurs parents et grands-parents. Ce Julien ne rassemble pas, il provoque les disputes et commentaires énervés, comme ce fût le cas sur le Semioblog dans le post cité plus haut. On fini même par critiquer l'émission elle-même, en critiquant Julien qui en maîtrise parfaitement les rouages.

Il maîtrise les rouages médiatiques : Justement ! Julien fait partie de cette génération de chanteurs qui connaît parfaitement les rouages et principes des programmes qui, comme "La nouvelle star", se situent entre le télé-crochet et la télé-réalité. Il donne un peu de lui, mais pas trop. Il reste timide face au jury, mais il "habite" à sa manière ses chansons, bref, il fait où on lui dit de faire, en le faisant plutôt bien. Il sait se prêter au jeu des médias, habitant très bien les fonctions qu'on lui donne : une histoire d'amour crée autour de sa complicité avec Gaétanne, jeune candidate de la même émission par exemple. Une promenade un dimanche dans Paris, et hop ! Le voici à la une des magazines people...

Il crée une complicité avec le public : En jouant sur une forme de folie qui l'habiterait, il fonctionne sur le second degré, ce qui permet d'instaurer une forme de complicité avec le spectateur qui, de fait, peut avoir l'impression de comprendre son délire, en se sentant appartenir à la même communauté.

Ce que je trouve très intéressant ici, c'est que, comme phénomène socio-médiatique, Julien Doré a tout d'une star, ou du moins ce que l'on demande à une star aujourd'hui et à une star d'aujourd'hui (attention, je n'ai pas dit "people"). Peu importe qu'il gagne ou non ce jeu. Lui, a déjà gagné ce qu'il avait à gagner. La star, produit de la culture de masse, "marchandise et idole", comme disait Edgar Morin, nous en dit beaucoup sur nous mêmes et notre société. Or, ce personnage médiatique incarné par Julien nous parle de nous, de notre rapport aux médias. Il montre comment l'on peut être un sujet de débat, provoquant un intérêt certainement démesuré, lorsqu'on maîtrise à la perfection les codes plutôt simples de la communication médiatique, avec un air mal coiffé, et une barette sur le coté.

Publié dans Télévision

Commenter cet article

Je n'aime pas Juju 12/09/2007 19:39

... j'ai réfléchi !! (oui). Ce qui m'énérve le plus dans Julien c'est son MANQUE DE NATUREL ! ...je trouve qu'il n'en a pas ou qu'il fait style d'en avoir ... alé, zoubida, a presto, bacio !

Je n'aime pas Juju 11/09/2007 17:46

Oui ok. Mais NON !!! Pour moi (-donc mon petit avis personel-) Julien n'a rien d'une STAR ! Ce Juju est un mec en plastique ! 100% made in Taiwan ou Tf1  (ou La Redoute) ... ce qui m'énérve; c'est que pour moi une star est une persone chargée de charmisme, talent, volonté et non d'attitudes empreintées a Jo le Rocker, recopiage de mimiques toutes faites et le broshing breveté il y a 50ans par Legend Lollypop ! HAaaAa !!! Fin bon, il a gagné, c'est pour quelque chose; bravo bravo ...PS : Jo le Rocker et Legend Lollypop n'éxsistent pas (il me fallait des noms ... ^^ peas

jesse 01/07/2007 15:57

salut je trouve que julien et formidable je l adore dans c est chansons il refait bien lolita a sa maniére et de déve vanina et puis quands il a chanté le chansons de dalida se que je trouve il était génalle a la  finalle je l adore beaucoup j attends que sont albom sort dans les bac en belgique comme sa je l acheterai quoi comme musique m a m s g jesse@hotmail.com j aimerai un otographe de vous f bisous votre fan jessica de belgique

margot 19/06/2007 03:42

je ne suis pas d'accord lorsqu'on le dit calculateur ou alors tout le monde l'est je dirait plutot qu'il espère très fort et se donne les moyens et n'a pas peur de se mouiller la chemise il tente sa chance , ou est le problème il joue, il est intelligent, il se donne sur scène , il réalise son rêve chanter la nouvelle star lui donne les moyens , ou est le problème la quarantaine je n'ai jamais été fan, ni ,jusqu'a présent suivi ce type d'émission Julien me touche comme un alter égo , rock , charmeur,solaire surtout pour l'interprétation des kinks je suis peintre et habituellement  je ne fais pas de portrait il me donne tellement d'énergie que j'ai peins une toile de lui , on peut la voir sur mon blog http://margot.blogg.orgje vais d'ailleurs faire d'autres toiles sur lui il me donne même la force de me remettre au sport j'aime tout simplement      SON ENERGIE  car il en donne

V.S. En réponse 13/06/2007 22:29

Une fois encore, je pense que Julien est un artiste, pas un calculateur, et, comme cela a été dit, quelqu'un d'intelligent. Ce qui m'interesse par ailleurs, (et là c'est l'analyse des médias qui parle) c'est l'engouement provoqué par Julien, le fait qu'il ne laisse personne indifférent...